Ampliamento Capanna Moiry
Grimentz, 2005 - 2010
Le projet opte pour la conservation volumétrique et architectonique de la cabane existante, devant laquelle est projetée une nouvelle terrasse pavée. Relié, mais architectoniquement autonome, un nouveau volume se place sur la topographie existante. Vieux et nouveau s'opposent dans un dialogue dialectique, manifestant des expressions architectoniques différentes mais complémentaires: à la verticalité de la cabane existante s'oppose l'horizontalité de la nouvelle, au socle en pierre de la terrasse s'oppose l'encorbellement du nouveau corps apparent suspendu dans le paysage; à l'introversion du vieux bâtiment s'oppose une perception complète et directe du paysage depuis le nouveau bâtiment. L'entrée principale se trouve entre les deux édifices tandis que l'entrée actuelle est utilisée comme accès hivernal. Dans le niveau enterré de la cabane existante s'organisent les espaces secondaires tels que les dépôts et les locaux techniques. Au rez-de-chaussée se trouvent les espaces de dépôt des hôtes, quelques sanitaires diurnes ainsi que l'atelier du gardien. Le dépôt/sechoir est adaptable comme local hivernal. Les étages supérieurs sont prévus surtout pour les chambres de groupes. Au rez-de-chaussée du nouvel édifice se trouvent la réception, le séjour, la cuisine et un local de stockage. Le séjour est divisible en trois parties dont la plus grande peut être utilisé comme salle de conférence. Dans l'étage supérieur se trouvent les chambres du personnel, la chambre du gardien qui est directement liée à la cuisine, et les chambres pour les petits groupes ou familles et les sanitaires s'y rapportant. Ces petites chambres sont pensées de sorte à offrir un confort supérieur favorisant un séjour plus long qu'une seule nuit. L'annexe des sanitaires existant est démolie tandis que la petite annexe à l'est de la cabane servira comme dépôt des déchets, du gaz et de la génératrice. L'édifice existant sera maintenu quasiment intact dans ces éléments structurels tandis que les finitions, les installations et les circulations sont remises à neuf. L'agrandissement est construit sur un minimum de fondations et en partie sur des profils métalliques en console avec un système de préfabrication composé d'éléments de bois et d'une couverture en cuivre. Le choix de ce dernier matériau vient de la volonté de réduire le plus possible les matériaux utilisés qui seront la pierre de l'édifice existant et de la nouvelle terrasse, ainsi que le cuivre de la couverture de la vieille cabane et de toute l'enveloppe du nouvel agrandissement. La nouvelle terrasse est construite en utilisant les matériaux de la fouille et les pierres existantes.
{"1":"width = auto; height = 148px;","2":"width = auto; height = 148px;","3":"width = auto; height = 148px;","4":"width = auto; height = 148px;","5":"width = 220px; height = auto;","9":"width = auto; height = 148px;","10":"width = auto; height = 148px;","12":"width = auto; height = 148px;","13":"width = auto; height = 148px;","15":"width = auto; height = 148px;","20":"width = auto; height = 148px;","22":"width = auto; height = 148px;","24":"width = auto; height = 148px;","25":"width = auto; height = 148px;"}
Grimentz
2005 - 2010
Le projet opte pour la conservation volumétrique et architectonique de la cabane existante, devant laquelle est projetée une nouvelle terrasse pavée. Relié, mais architectoniquement autonome, un nouveau volume se place sur la topographie existante. Vieux et nouveau s'opposent dans un dialogue dialectique, manifestant des expressions architectoniques différentes mais complémentaires: à la verticalité de la cabane existante s'oppose l'horizontalité de la nouvelle, au socle en pierre de la terrasse s'oppose l'encorbellement du nouveau corps apparent suspendu dans le paysage; à l'introversion du vieux bâtiment s'oppose une perception complète et directe du paysage depuis le nouveau bâtiment. L'entrée principale se trouve entre les deux édifices tandis que l'entrée actuelle est utilisée comme accès hivernal. Dans le niveau enterré de la cabane existante s'organisent les espaces secondaires tels que les dépôts et les locaux techniques. Au rez-de-chaussée se trouvent les espaces de dépôt des hôtes, quelques sanitaires diurnes ainsi que l'atelier du gardien. Le dépôt/sechoir est adaptable comme local hivernal. Les étages supérieurs sont prévus surtout pour les chambres de groupes. Au rez-de-chaussée du nouvel édifice se trouvent la réception, le séjour, la cuisine et un local de stockage. Le séjour est divisible en trois parties dont la plus grande peut être utilisé comme salle de conférence. Dans l'étage supérieur se trouvent les chambres du personnel, la chambre du gardien qui est directement liée à la cuisine, et les chambres pour les petits groupes ou familles et les sanitaires s'y rapportant. Ces petites chambres sont pensées de sorte à offrir un confort supérieur favorisant un séjour plus long qu'une seule nuit. L'annexe des sanitaires existant est démolie tandis que la petite annexe à l'est de la cabane servira comme dépôt des déchets, du gaz et de la génératrice. L'édifice existant sera maintenu quasiment intact dans ces éléments structurels tandis que les finitions, les installations et les circulations sont remises à neuf. L'agrandissement est construit sur un minimum de fondations et en partie sur des profils métalliques en console avec un système de préfabrication composé d'éléments de bois et d'une couverture en cuivre. Le choix de ce dernier matériau vient de la volonté de réduire le plus possible les matériaux utilisés qui seront la pierre de l'édifice existant et de la nouvelle terrasse, ainsi que le cuivre de la couverture de la vieille cabane et de toute l'enveloppe du nouvel agrandissement. La nouvelle terrasse est construite en utilisant les matériaux de la fouille et les pierres existantes.
Club Alpino Svizzero, sezione Montreux
1° rango
Numero progetto: 
89
Render/modello: